Appartement en Suisse : tout savoir sur le dossier de location

Les grands principes du licenciement en Suisse et comment se protéger ?
13 avril 2021
Assurance maladie pour les frontaliers en Suisse
10 avril 2021

Pour louer une maison ou un appartement en Suisse, il vous faudra monter un dossier de demande de location. Il permet de soumettre votre candidature auprès d’une gérance ou d’une agence immobilière chargée de louer le bien immobilier que vous convoitez. Voici ce qu’il faut savoir à son sujet.

 

Constituer un dossier de location : pourquoi soumettre une candidature ?

En Suisse, une fois le bail signé, il est difficile de mettre un locataire à la porte. De ce fait, les gérances et les propriétaires — qui sont le plus souvent les décisionnaires — sont très exigeants quant au choix du locataire. Et les candidatures ne manquent pas ! Vous présenter comme le locataire idéal est primordial si vous souhaitez être le profil sélectionné pour la location du bien.

Les gérances et agences immobilières suisses demandent systématiquement un dossier de location aux candidats, que l’on nomme aussi « demande ferme », qui contient des informations spécifiques à leur sujet. À savoir que peu proposent la création de dossiers de location en ligne. Certaines acceptent les documents sous format PDF, tandis que d’autres vont exiger un dossier au format papier de votre part. Pour constituer un dossier de location de qualité, contactez la gérance en charge du bien que vous convoitez et pliez-vous à ses exigences.

 

Les critères d’évaluation des candidats

Alors, sur quoi se basent les gérances et les propriétaires pour faire leur choix parmi les nombreuses candidatures qu’ils reçoivent ? Un certain nombre de critères sont pris en considération. Seuls les dossiers les plus sérieux et solides sont retenus. Les meilleurs profils de locataires sont ceux qui disposent des capacités suivantes :

 

Découvrez notre offre de relocation 100% en ligne:

 

La solvabilité ou le garant

Le montant du loyer du logement que vous souhaitez louer ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus nets. S’il dépasse ce seuil, votre dossier ne sera pas suffisamment solide. L’existence de poursuites est un autre critère éliminatoire. Votre passé peut être passé au peigne fin par la régie, qui prend ses informations auprès des sociétés de renseignements commerciales.

Si vos revenus ne sont pas suffisants, il est également possible de prendre un garant en Suisse ayant des revenus suffisants pour vous appuyer. Il sera alors mentionné dans le dossier de location. Toutefois, pour être un garant solide, il faudra fournir un grand nombre d’informations (les mêmes que pour le locataire) sur ce dernier à la régie. Pour beaucoup d’agences, le garant devient titulaire du bail et le locataire est relégué au rôle d’occupant du bien.

 

Être un bon locataire

C’est en somme ce que tout propriétaire recherche : un bon locataire. Si celui-ci doit être honnête et solvable, il doit aussi prendre soin du bien immobilier qu’il loue et ne pas créer de problème. Certaines informations seront à fournir : la présence d’animaux, la pratique d’instruments de musique, le fait d’être fumeur, etc. Les gérances peuvent contacter votre gérance actuelle afin de déterminer si vous êtes ce que l’on appelle un « bon » locataire.

 

La capacité à signer un contrat et l’honnêteté

Votre statut légal en Suisse est important pour signer un bail de location. Vous devez donc être en capacité légale de signer ce type de contrat pour prétendre louer un bien immobilier en Suisse. Enfin, il est totalement inutile de mentir ou de tricher dans son dossier de location. La plupart des informations que l’on y trouve sont vérifiables, il ne faut donc pas altérer la vérité. Il est donc préférable de refléter votre situation personnelle de façon fiable et réelle.

 

Les informations à inclure au dossier de location

Chaque dossier de location doit comporter des informations essentielles, que le demandeur doit fournir. En Suisse, celles-ci se divisent en cinq catégories principales :

  • Les coordonnées et contacts : nom, prénom, adresse actuelle, numéro de téléphone, etc.
  • Les statuts en Suisse : permis de séjour, nationalité, logement actuel, état civil, etc.
  • La famille : composition du foyer, présence ou non d’animaux de compagnie ;
  • Les finances : profession, salaire, employeur, présence éventuelle de poursuites ;
  • Les références des personnes qui vous recommandent : employeur, anciens propriétaires ou gérances, etc.

Ces informations sont complétées dans un formulaire préalable que la gérance sera amenée à vous transmettre. Ensuite, il faudra fournir des justificatifs et des pièces afin d’appuyer et vérifier ces informations. Les documents à joindre au dossier de location sont indispensables et seront demandés par la majeure partie des gérances du pays.

 

Découvrez notre offre d’aide au dépôt de dossier:

 

Les pièces à fournir pour le dossier de location

Concrètement, quelles pièces seront à fournir pour créer votre dossier de location ?

 

Identité et statuts

La copie de votre pièce d’identité sera bien sûr indispensable pour créer un dossier de location en Suisse. Si vous êtes un ressortissant étranger, vous devrez fournir une copie de votre passeport ainsi qu’une copie de votre permis de résidence. Il s’agit de votre permis B, C, G, L ou autre, qui permet d’attester de votre autorisation de résidence en Suisse. Et donc de votre capacité à solliciter une location d’appartement sur le territoire national.

Si vous n’avez pas encore ce permis en votre possession, mais que vous disposez de la nationalité européenne, cela ne devrait pas poser de problème. Toutefois, pour les ressortissants étrangers hors Europe, ce document est le plus souvent obligatoire.

D’autre part, vous devrez également fournir un Extrait de l’Offrir des Poursuites, qui est une attestation de Non-Poursuite. Ce document doit être récent (moins de trois mois) pour être valable et s’ajouter aux pièces de votre dossier de location.

 

Solvabilité et finances

Prouver votre solvabilité sera essentiel pour constituer un dossier solide et figurer parmi les meilleures candidatures. Les fiches de salaires des trois derniers mois seront donc à fournir. Elles vous permettront de prouver votre capacité à honorer le loyer du bien en location. Toutefois, si vous ne possédez pas encore ces documents, la copie de votre contrat de travail doit suffire.

Enfin, vous pouvez aussi faire réaliser une analyse détaillée de votre solvabilité par un expert afin de soutenir votre candidature. Votre dossier n’en sera que plus solide, mais il s’agit ici d’un document facultatif. Il n’est donc pas obligatoire, mais il peut faire la différence.