Chasse aux appartements en Suisse

Trouver un appartement sans emploi : est-ce possible ?
7 avril 2021
Guide de l’Emploi en Suisse : trucs & astuces utiles
31 mars 2021

Trouver l’appartement parfait est une chasse difficile, surtout dans les grandes villes. Pour les Lausannois et les Genevois, c’est un combat où tout est permis afin de trouver la perle rare. Ainsi, plus d’un Suisse sur cinq triche sur son dossier pour paraître parfait, par exemple en fournissant des données erronées ou volontairement manquantes.

 

Des informations délibérément cachées pour améliorer les candidatures

Parmi les détails intentionnellement négligés par les candidats aux appartements se trouvent notamment : la possession d’animaux domestiques, leur statut de fumeur, les passe-temps originaux ou encore s’ils jouaient d’un instrument de musique ou non, selon un sondage réalisé par comparis.ch.

Sur les 15 % des personnes interrogées, 78 % ont admis que la supercherie s’est terminée par un succès et 80 % n’hésiteront pas à le refaire. Force est de constater que plus de la majorité des candidats sont convaincus de l’efficacité de cette méthode toutefois douteuse.

Selon le même sondage, 20 % des Genevois et des Lausannois admettent avoir usé de cette ruse, contre un pourcentage assez bas chez les Alémaniques (à Zurich 13 %, à Bâle 16 % et à Berne 12 %), considérés comme plus « intègres ».

 

Un risque connu, mais pourtant encouru

Cependant, nous devons vous avertir et insister sur le fait qu’il est interdit de fournir des informations erronées. La supercherie risque très fortement d’être exposée ! Et plus grave, selon le niveau de tromperie, elle peut être considérée comme un abus de confiance. Pour compenser sur les défauts, nous vous conseillons plutôt de faire le maximum d’efforts pour donner une bonne impression de vous-même au moment de la visite.

 

L’importance de l’apparence lors d’une recherche d’appartement

La chasse aux appartements atteint son paroxysme de difficulté à Genève. Dans le sondage, 53 % des personnes en recherche de logement, dont 47 % à Lausanne et 40 % à Zurich ont admis que cela a été compliqué. Par contre, à Bienne (23 %), Lucerne (27 %) et Winterthour (24 %), le processus paraît plus facile.

S’agissant des efforts entrepris pour se montrer sous son meilleur jour, la majorité des candidats questionnés ont affirmé ne pas accorder de l’importance à leur apparence lors de leur visite d’appartement. Et seulement une minorité atteste s’habiller comme pour un entretien d’embauche.

À Lausanne (46 %) et à Genève (45 %), les personnes à la recherche de la perle rare font plus attention à leur apparence que dans les autres régions. Cela est sûrement dû à la complexité de la chasse au logement dans ces deux villes. Ce sondage de comparis.ch a été fait en ligne au mois de mai parmi 1’011 locataires des neuf plus grandes villes de Suisse.

 

Pour vous aider dans votre recherche de logement : découvrez notre offre de relocation 100% en ligne: